Guides

Comment choisir votre vitrage ?

Plusieurs questions préalables doivent se poser avant tout choix :

  • conserver vos menuiseries existantes ou non
  •   désirez – vous des performances thermiques, acoustiques ?  les deux ?
  • quel budget pouvez-vous y consacrer ?

Il existe plusieurs types de vitrage à l’heure actuelle :

 

  • Le simple vitrage :
    • le plus économique (attention par contre, vous aurez plus de dépenses énergétiques dans votre maison)
    • très mauvaise performance thermique (déperditions considérables en hiver)

 

  •  Le survitrage :
    •   si vous voulez conserver vos menuiseries existantes (assurez-vous de la solidité de vos fenêtres au préalable car cela entrainera un supplément de poids d’environ 10kgs/m²)
    • plusieurs types de pose possibles :
      • pose en rénovation sur l’ancien dormant
    •  ATTENTION  :
      • uniquement possible sur fenêtres bois existantes
      • performance inférieure au double vitrage

 

  •  Le double vitrage :  (il s’agit de 2 vitres entre lesquelles il y a une lame d’air ou de krypton (gaz inodore et sans couleur) . La qualité et l’importance de cette lame offrent au double vitrage ses performances
    • excellent isolant  il n’y a plus ni condensation ni buée ni sensation de froid
    • ATTENTION : pour obtenir une isolation acoustique, prévoir un double vitrage phonique
      • 3 types de verres :
        • 4/12/4 (peu utilisé désormais)
        • 4/16/4
        • 4/20/4
      • double vitrage thermique  = 2 plaques de verre de 4mm séparés par de l’air de 12 , 16 ou 20mm .
        • Le coefficient d’isolation s’exprime en U ( plus il est proche de 0, plus le vitrage est performant)
        • possibilité  d’ITR (isolation thermique renforcée en option)
      • double vitrage phonique : avec un verre extérieur plus épais, il passe de 4mm à 10mm + lame d’air  qui passe de 16 à 14mm soit 10/14/4
        • option vitre avec système d’isolation VIR (fine couche d’argent sur  la paroi, réduit la perte de chaleur, capacité isolante 3 fois supérieure à du double vitrage classique et 4 fois supérieure à du vitrage simple)
      • double vitrage standart : verre 4mm + lame d’air de 16 ou 20mm
        • réduit de 40% les pertes de chaleur par rapport à un vitrage simple
      • double vitrage à faible émission :
        • réduit de 35%  la perdition de chaleur par rapport au double vitrage standart 4/16/4
      • double vitrage à faible émission avec renforcement par gaz argon : l’air est remplacé par du gaz argon
        •  réduit de 10% supplémentaires les perditions de chaleur par rapport à un vitrage à faible émission
      • vitrage anti réflection : uniquement pour des baies vitrées de grande taille orientées plein Sud pour atténuer les effets de la chaleur

 

  • Le triple vitrage :  3 vitres espacées de lames remplies d’air, de gaz krypton ou d’argon
    •  parfaitement adapté aux maisons basse consommation ou dites passives, écologiques avec une très forte isolation des murs, de la toiture…, absence de ponts thermiques, à grande étanchéité à l’air et avec contrôle de ventilation
    • peu intéressant  pour les maisons à isolation classique ou sans bonne isolation  des murs, de la toiture…
    • pour des régions froides peu ensoleillées (surtout pas pour des régions ensoleillées)

 

  •  Le triple vitrage phonique :
    • rien de plus phoniquement que le double vitrage
    • très bonne isolation thermique pour des maisons passives
    • verre très lourd : 30kgs/m² (attention à la solidité des charnières et des menuiseries avant d’envisager cette solution)
    • ATTENTION :
      • retransmet faiblement la lumière du jour
      • très onéreux

 

 

Share

2 réflexions au sujet de « Comment choisir votre vitrage ? »

    1. Nous essayons de guider au mieux nos clients dans leur choix. Merci pour votre commentaire, d’autres conseils sont en cours d’élaboration et paraitront bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *